C’est confirmé : à ce jour, l’accord sur les déroulements
de carrières des agents de catégorie C ne peut s’appliquer. L’intersyndicale Cgt-Ugict-Fo-Sud refuse de signer. Quelles conséquences pour les agents ?

syndicats-contestairesLes critères de déroulements actuels continueront à être appliqués :

  • L’accès au deuxième grade ne restera accessible qu’au bout de 10 ans minimum, voire en fin de carrière.
    L’accord prévoyait un passage au bout de 8 ans pour tous.
  • Les agents restent classés en 6 déroulements de carrière différents.
    L’accord ramenait cette classification à 3 parcours.
  • Les carrières promotionnelles 1, 2 et 3 resteront bloquées en C2 (pas d’accès au dernier grade C3). Ces carrières représentent 50% des agents de catégorie C.
    L’accord permettait à TOUS les agents d’accéder au dernier grade.
  • La carrière promotionnelle 4 n’accèdera au dernier garde(C3) qu’à 57 ans. L’accord permettait à ces agents d’accéder au dernier grade (C3) vers 45 ans.
  • Pour la carrière professionnelle, l’accès au dernier grade reste fixé à 52 ans. L’accord permettait à ces agents d’accéder au dernier grade (C3) vers 45 ans.
  • Pour la carrière professionnelle spécialisée, l’accès au dernier grade reste (C3) fixé à 48 ans. L’accord permettait à ces agents d’accéder au dernier grade (C3) vers 40 ans.

Promettre la lune tout en sachant très bien qu’on ne l’obtiendra jamais : c’est le choix qu’a fait l’intersyndicale Cgt-Ugict-Fo-Sud. Le choix « tout ou rien ».Pour quel résultat : RIEN !
C’est ce même jusqu’au-boutisme qui a provoqué un recul des conditions de
rémunérations pour les agents DVPF (propreté). Les syndicats qui ne savent que vous  appeler à la grève (leurs représentants sont-ils d’ailleurs grévistes ?) ne favorisent que  l’immobilisme et la régression de nos droits.

Plus efficace que Service Public 2020 ? C’est l’intersyndicale Cgt-Ugict-Fo-Sud qui permet à l’administration de faire des économies sur le personnel car c’est près de 400 000 euros qui ne bénéficieront pas aux agents… À ne pas signer cet accord, les agents seront perdants : manifestez votre volonté de faire aboutir les négociations et que cet accord puisse être appliqué sur les CAP de 2017…

Refusez ce syndicalisme qui sacrifie l’intérêt du plus grand nombre au mécontentement de quelques-uns. Mobilisez-vous pour obliger ces organisations syndicales, vos représentants du personnel, à prendre en compte votre avis et votre situation et à valider cet accord.
SIGNEZ ET FAITES SIGNER la pétition que nous remettrons aux élus.

Téléchargez ICI le tract pétition.

Laisser un commentaire