Le Pacte du pouvoir de vivre est une alliance de la société civile initiée le 5 mars 2019 par la CFDT avec 18 autres organisations. Elle compte aujourd’hui 65 membres (au 1er juillet 2021) et près de 35 groupes locaux dans lesquels sont présentes les unions régionales et d’autres structures de proximité de la CFDT.

L’article ci-dessous décrit étape par étape la genèse et l’évolution du Pacte depuis deux ans.

Vous avez également accès aux articles d’actualité du Pacte en cliquant ici.

5 MARS 2019 : LANCEMENT DU PACTE DU POUVOIR DE VIVRE

Le 5 mars 2019, la CFDT a présenté avec 18 organisations – environnementales, de solidarité et d’éducation, mutuelles et syndicats – le Pacte du pouvoir de vivre qui a construit 66 propositions pour répondre à l’urgence sociale et écologique de notre pays.

Voir l’article Syndicalisme Hebdo : [Pacte du pouvoir de vivre] 66 propositions pour un autre modèle de développement

Cette alliance inédite de 19 organisations pour agir ensemble, afin que les questions sociales et environnementales ne soient plus dissociées, répond à la nécessité de rassembler un large front d’acteurs syndicaux, associatifs, mutualistes autour d’un triple objectif : faire évoluer le débat public sur ces enjeux majeurs de société, faire entendre la société civile organisée et construire un rapport de force face à un exercice très vertical du pouvoir.

Sur le fond, les 66 propositions initiales du Pacte du pouvoir de vivre s’articulent pour simultanément lutter contre le dérèglement climatique, enrayer l’érosion de la biodiversité, améliorer le quotidien des citoyens, renforcer les pratiques démocratiques et la participation citoyenne, remettre l’exigence de solidarité et d’égalité au cœur de l’économie, et construire une société plus juste et solidaire.

Télécharger le livret du Pacte du pouvoir de vivre

LES PREMIERS MOIS DU PACTE DU POUVOIR DE VIVRE (MARS 2019 – AOÛT 2019)

Les premiers mois ont été rythmés par la consolidation de cette alliance autour d’actions communes (conférences de presse, tribunes, communiqués, rencontres avec les partis et élus), l’élargissement progressif du nombre d’organisations soutenant le Pacte (aujourd’hui au nombre de 65) ainsi que les premières mobilisations au niveau local avec actuellement près de 35 groupes locaux.

TRIBUNES ET COMMUNIQUÉS DU PACTE DE MARS À AOÛT 201913 avril 2019 : Tribune : « Le quinquennat à quitte ou double » dans le JDD avant les annonces du président de la République sur la sortie du Grand Débat.2 mai 2019 : Communiqué de presse de réaction aux annonces du président de la République suite au Grand Débat : « Face à l’urgence sociale et écologique, le compte n’y est pas ! ».22 mai 2019 : Tribune : « Un contrat de justice sociale, écologique et solidaire » dans La Croix avant les élections européennes.18 juin 2019 : Communiqué de presse et conférence de presse en réaction au discours de politique générale du Premier ministre : « Les 8 mesures d’urgence que le Premier ministre aurait dû annoncer et qu’il doit mettre en œuvre ».Voir l’article Syndicalisme Hebdo : Les signataires du Pacte du Pouvoir de Vivre maintiennent la pression

Nos propositions ont été transmises au Premier ministre qui a reçu le Pacte du pouvoir de vivre le 27 août 2019. Laurent Berger y représentait la CFDT. Si le Premier ministre n’a pas répondu concrètement sur les mesures d’urgence, il a proposé aux membres du Pacte un calendrier de travail avec les ministres sur un certain nombre de sujets évoqués : un projet de loi sur le Grand âge, la rénovation thermique des logements, la question écologique dans le pacte productif 2025, le cahier des charges des Maisons France Services et la question de la vie associative en France.

Voir l’article sur Syndicalisme Hebdo : Pacte du pouvoir de vivre : Le Premier ministre annonce un changement de méthode

TOUR DE FRANCE DU PACTE DU POUVOIR DE VIVRE (NOVEMBRE 2019 À MARS 2020)

Quelques semaines plus tard, la CFDT et les autres membres du Pacte engagent un « Tour de France du pouvoir de vivre » pour mettre en valeur toutes les actions initiées par les groupes locaux au niveau des territoires.
10 étapes sont organisées entre le 27 novembre 2020 (Liévin et Bordeaux, Nancy, Nantes, Dijon, Caen, Aix-en-Provence, Villeurbanne, Rennes et Paris. Chaque date a fait salle comble !

ppv 1

Voir l’article Syndicalisme Hebdo : Pacte du pouvoir de vivre : Faire vivre le dialogue social et sociétal dans les territoires

LES ÉLECTIONS MUNICIPALES

Le Pacte du pouvoir de vivre, très présent localement, investit la campagne des élections municipales en communiquant sa grille d’analyse des 10 mesures essentielles pour des villes du pouvoir de vivre.

Voir l’article Syndicalisme Hebdo : Pacte du pouvoir de vivre : Faire vivre la démocratie

ÉLECTIONS MUNICIPALES : « LES 10 MESURES ÉCOLOGIQUES ET SOCIALES INCONTOURNABLES »

LA CRISE SANITAIRE (MARS 2020 À DÉCEMBRE 2020)

La crise sanitaire et l’annonce du confinement le 16 mars 2020 changent la donne : les organisations du Pacte se mobilisent sur leur domaine d’activités et leur expertise, souvent sur le terrain en soutien aux personnes. Les premières semaines sont pour le pays celles de l’urgence pour faire face au tsunami social lié au confinement. C’est dans cet esprit que le Pacte publie début avril un communiqué : « Parer aux urgences, préparer l’avenir ».

Alors que cette sortie de crise apparait pour beaucoup propice pour rebattre les cartes et reconstruire un nouveau modèle de développement, la CFDT et les organisations du Pacte ont alors le sentiment que les mêmes recettes risquent de réapparaitre, ou pire, certaines exigences environnementales et sociales d’être remises en cause. Pour faire entendre sa voix dans cette période, le Pacte du pouvoir de vivre publie, début mai 2020, un livret « Les 15 mesures indispensables pour la fin du confinement ».

Voir l’article Syndicalisme Hebdo : Covid-19 : Les 15 mesures d’urgence du Pacte du pouvoir de vivre

Voir la tribune du 26 juin 2020 dans Le Monde : « Face aux urgences sanitaire, sociale et écologique, la concorde ne se décrète pas, elle se construit »

Dès les premières annonces liées au plan de relance, la CFDT et les organisations du Pacte dénoncent l’absence de prise en compte des plus fragiles, « grands absents de ce plan », mais aussi le manque de contrôle et de contreparties – notamment sociales et environnementales – exigés pour les entreprises qui bénéficient du soutien financier de l’État.

Voir l’interview croisée de Laurent Berger et Christophe Robert dans Libération : Pauvreté : «A minima, il faut augmenter le RSA de 100 euros»

Voir la tribune dans Libération : Le «monde d’après» mérite un plan de relance écologique et social

LES ÉLECTIONS RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES

L’urgence de la transition écologique juste, qui s’ajoute à la crise sanitaire, économique et sociale, impose la mobilisation de tous et des changements structurels majeurs qui vont transformer nos manières de vivre, de travailler, de produire, de consommer, de nous déplacer à toutes les échelles territoriales et tous les niveaux de décisions publiques. Relever ces défis exige anticipation et accompagnement au changement.
Dans le cadre des élections régionales, le Pacte du pouvoir de vivre porte ainsi 11 propositions « Pour une région du pouvoir de vivre ».

Dans le cadre de ces élections, les groupes locaux d’Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté ou encore Île-de-France ont organisé des temps d’échanges avec les principaux candidats.

Voir les articles Syndicalisme Hebdo : 

En Auvergne-Rhône-Alpes, faire vivre la démocratie

En Bourgogne-Franche-Comté, les partenaires du Pacte du pouvoir de vivre font entendre leur voix

Télécharger le livret : « Pour une région du pouvoir de vivre »

Toutes les infos du Pacte du pouvoir de vivre sont à retrouver sur le site www.pactedupouvoirdevivre.fr et sur le compte https://twitter.com/PouvoirDeVivre

Laisser un commentaire