Un point d’étape sur le télétravail a été fait en comité technique de décembre, dans un contexte de travail à distance qui se poursuit.

La mise en place de protocoles par services va dans le bon sens, et permet des mises en œuvre collectives et partagées.

Malgré tout, la CFDT constate que la latitude laissée aux encadrants et à la liberté managériale est beaucoup trop importante encore.

Nous savons tous les réticences, voire les obstructions pratiquées par certains encadrants et qui ne permettent pas de respecter les principes définis par l’administration.

C’est la raison pour laquelle nous demandons que les procédures de recours soient clairement affichées et connues de tous.

Le sujet de la déconnexion doit être réactivé, d’autant plus dans le contexte actuel.

Les possibilités de travail dans des tiers lieux doivent aussi être admises, au-delà du co-working notamment pour les agents habitant en zones blanches.

La CFDT a aussi renouvelé ses demandes de mise en œuvre de tous les moyens nécessaires pour que les agents disposent de conditions optimales de télétravail, et obtenu la présentation de bilans réguliers en comité technique.

Laisser un commentaire