Veuillez trouver ci-joint le tract au format PDF

La CFDT a joué un rôle déterminant dans les négociations, ce qui a permis des avancées concluantes dans la définition de ces parcours, permettant ainsi de clarifier les choses auprès des agents.

Définition des parcours :

Parcours 1 : Métiers déterminants pour l’exécution des missions des collectivités, et pour lesquels il n’y a pas de compétences techniques ou diplômes préalables à la prise de poste, ou d’expériences et qualifications professionnelles préalables au recrutement.

Parcours 2 : Parcours de référence. Pour ces postes, des diplômes, une expérience professionnelle préalable, des compétences techniques ou relationnelles avérées peuvent être requis.

Parcours 3 : Postes pour lesquels les missions exercées de manière prépondérante nécessitent des niveaux renforcés d’expertise technique, des capacités de gestion de public difficiles, de l’autonomie et la gestion de dossiers complexes, et sont des prérequis.

Classifications : ce qui a été obtenu

  • Les postes d’électricien P2 vers P3
  • Les postes d’électromécanicien électroménager P2 vers P3
  • Les postes de plombier chauffagiste P2 vers P3
  • Les postes de cuisinier en crèche P2 vers P3
  • Les postes d’agent de maintenance des EPHAD P2 vers P3
  • Les postes de soigneur de l’écomusée P2 vers P3
  • Les postes de référent ASVP vers P2
  • Les postes d’agent de conduite de STEP P2 vers P3
  • Les postes de chargé de relation citoyens P2 vers P3
  • Les postes d’opérateur Vidéo vers P2
  • Les postes de chauffeur d’engin remplaçant vers P2 et sujétion 25€
  • Les postes de second de cuisine centrale P2 vers P3
  • Les postes d’agent de conduite Station d’épuration P2 vers P3

Pour les agents concernés, la CFDT a obtenu que l’application du régime indemnitaire se fasse avec un effet rétroactif au 1er septembre 2019 et pour la carrière au 1er janvier 2019.

Nous avons également obtenu que les négociations soient toujours ouvertes pour les métiers suivants :

  • les adjoints au chef d’équipes DVPF courant 2020
  • les adjoints des patrimoines des bibliothèques de quartier
  • L’ensemble des métiers d’assistance administrative (de premières avancées ont été obtenues au SAAD et à la DPEP notamment)

Des situations sont en cours de traitement dans le cadre du comité de suivi RIFSEEP en début d’année 2020. Cela sera retranscrit lors de la prochaine CAP.

Les arguments de la CFDT ont permis de faire évoluer ces différentes situations. Nous saluons la démarche de l’employeur qui a effectué de nombreuses visites dans les services pour instruire nos demandes. Pour autant, il reste néanmoins  des métiers pour lesquels nous défendrons à nouveau un changement de classification.

Déroulement de carrière :

La CFDT est fière d’avoir obtenu un accès au dernier grade C3 plus rapide pour les parcours 1.

Nous avons obtenu un accès au dernier grade C3 à 5 ans avant la retraite applicable dès 2019 (contre 3 ans jusqu’ici). En 2021, nous avons obtenu que l’accès au dernier grade se fasse 7 ans avant l’âge de départ à la retraite.

L’administration n’a pas voulu s’engager cette année pour les parcours 2 et 3, néanmoins en 2020 la CFDT demandera à négocier afin de permettre d’accélérer leurs déroulements de carrière.

Nous avons obtenu que les négociations reprennent début 2020 pour définir les postes passerelles qui permettront un accès à la catégorie B.

AGENTS DE MAÎTRISE

La CFDT souhaitait que les discussions sur les agents de maîtrise ne se réduisent pas à quelques ajustements et a obtenu qu’un travail soit réalisé entre la DRH et les directions de services.

Nous avons obtenu que plusieurs dates de négociation soient actées :

Le 9 décembre 2019 une rencontre a eu lieu et une autre devrait se tenir le 16 janvier 2020.

La CFDT a obtenu qu’un effet rétroactif soit appliqué au 1er janvier 2019 pour la carrière et 1er septembre 2019 pour le régime indemnitaire.

Nous sommes satisfaits d’avoir été entendus concernant la définition des critères:

Ils permettront de mieux définir les postes  d’AM1 et d’AM2.

Nous avons obtenu que ces critères ne soient pas obligatoirement liés à l’encadrement pour le passage vers AM2.

Les critères que nous voulions voir apparaitre rejoignent ceux proposés par l’administration, à savoir :

Encadrement, contrôle d’entreprises, collaboration avec des partenaires externes, participation à des missions d’achats, position de référent technique spécifique.

Dans les faits, pour les agents de maitrise, le passage vers AM2 semble plus ouvert, c’est donc une bonne nouvelle.

En revanche, la CFDT revendique un accès plus large à la maitrise.

Nous demandons donc à l’administration d’ouvrir la maitrise à des adjoints techniques dont les postes remplissent les critères proposés par l’administration.

De plus, pour la CFDT les postes d’agents de maitrise qui relèvent de techniciens doivent être identifiés d’ici la fin de l’année pour corriger le tir et tenir les engagements pris auprès des agents.

Laisser un commentaire