Comme l’ASA pour « santé fragile », l’ASA « garde d’enfant » est prolongé jusqu’au 2 juin, pour les enfants de moins de 12 ans (quand l’enfant n’est pas accueilli à l’école/crèche ou autre structure d’accueil). Seul un des parents peut en bénéficier pour les mêmes périodes. Quand l’agent le peut, il peut y avoir alternance entre ASA et télétravail (par exemple ASA le matin et télétravail l’après-midi ou un jour sur deux etc.) mais cette solution ne peut être imposée à l’agent. Les temps et volume de travail doivent être discutés et adaptés. Lorsque l’agent est en ASA, il est indisponible pour son service. Nous avons demandé à la DRH de rappeler ces principes à l’ensemble des directions afin d’éviter certaines dérives.

Ce dispositif évoluera à partir du 2 juin.

Laisser un commentaire