Dans quelles conditions peut-on faire grève ?

La grève est déclenchée qu’après le dépôt d’un préavis de 5 jours francs avant la grève, émanant d’une organisation syndicale représentative (Syndicat, Fédération, Confédération). Lorsque le préavis est déposé, les agents qui le souhaitent peuvent participer au mouvement.

Qui dois-je prévenir si je souhaite participer au mouvement ?

Mon chef de service, le ou la Maire, selon la règle précisée dans votre collectivité. Précisez vos heures  d’absence à ces derniers. Vous avez la possibilité de prévenir votre responsable jusqu’au dernier moment avant la grève. Cependant, pour que l’employeur ne vous bloque pas via une « nécessité de service » prévoyez plutôt de transmettre l’information rapidement. La continuité de service public est à envisager pour les seuls services indispensables. Pensez aussi à informer la CFDT de votre participation !

Quelles sont les conséquences sur ma rémunération ?

La retenue est strictement proportionnelle à la durée de la grève. Le supplément familial de traitement est maintenu intégralement. Par principe : un jour de grève correspond à une retenue d’1/30ème ; pour 1/2 journée de grève la retenue sera d’1/60ème ; pour 1 heure de grève, la retenue sera d’1/151, 67ème ; Pas d’impact sur les carrières si l’agent fait grève (avancement de grade, échelon).

 

 

Laisser un commentaire