La période de confinement est désormais terminée et le retour au travail s’organise. Pour certains le télétravail perdure, pour d’autres, un retour physique est envisagé, tandis que des travailleurs alterneront entre ces diverses modalités. Enfin d’autres n’auront jamais arrêté leur activité. La diversité de ces situations nous appelle à nouveau à nous interroger sur leur vécu par les travailleurs.

Les questions que se posent les personnes qui préparent le retour au travail sur site, qu’il s’agisse de salariés ou de responsables d’entreprises, sont diverses.

On peut les résumer en quatre grandes familles :

  • S’adapter aux contraintes sanitaires et faire appliquer les mesures barrières de manière partagée.
  • (Re)construire le collectif en tenant compte des différentes situations de retour au travail et de vécu.  
  • (Re)activer un écosystème responsable avec l’externe. Établir du dialogue et des relations avec ses parties prenantes et son territoire pour s’adapter, partager les mesures de distanciation et pour s’entraider. (Ré)activer la relation client en sécurité et travailler à distance avec ses partenaires pour relancer l’activité.
  • Tirer les enseignements du travail à distance pour renforcer le management et développer le télétravail. 

Dans la continuité du projet « Mon travail à distance, j’en parle ! », la CFDT poursuit son partenariat porté par Res publica avec le soutien de Terra Nova, Metis Europe, Liaisons sociales magazine, Entreprise et carrières et Management & RSE, au travers de l’enquête #Monretourautravail, Jenparle (à retrouver ici)!  

Elle a pour ambition d’observer, au fur et à mesure qu’il se déroule, le retour sur leur lieu de travail habituel de tous les travailleurs qui ont été éloignés de celui-ci au cours des dernières semaines, quelle qu’en soit la raison : travail à distance / télétravail, activité partielle, maladie, garde d’enfants, etc.

Comme pour l’enquête précédente, #Monretourautravail, Jenparle ! est constitué d’un questionnaire approfondi et d’un recueil de témoignages.

Cette enquête sera conduite au long cours, au moins jusqu’à l’été, de manière à mesurer les évolutions qui se dessineront au fur et à mesure que la sortie du déconfinement s’élargira et que les postes de travail seront de plus en plus occupés.

Alors que plusieurs discussions paritaires reprennent dans la période, l’une sur la santé au travail et la QVT, et l’autre sur le télétravail, les enseignements tirés de cette nouvelle enquête permettront de nourrir les réflexions de la CFDT sur le travail, sa place dans la vie des travailleurs et l’évolution du regard qu’ils portent sur lui. Autant d’éléments qui viendront enrichir nos propositions pour travailler mieux.

Laisser un commentaire