MÉTIERS DE L’ACCOMPAGNEMENT DU SOCIAL ET DU MÉDICO-SOCIAL
Pas de revalorisation sous condition !

« Pour la CFDT, il faut souligner une avancée mais qui ne peut en l’état être satisfaisante car elle crée encore des injustices et des différences de traitement.

Par exemple, les médecins ou les sage-femmes en PMI doivent bénéficier des mêmes revalorisations que leurs collègues des autres versants sous peine de vider les services publics territoriaux de leurs agents » explique Jacques Lager secrétaire général de la fédération Interco CFDT.

Il ajoute : « Une fois de plus, dans la mesure où la collectivité devra délibérer pour octroyer cette prime, le risque d’iniquité entre agents est avéré. »

Téléchargez ci-dessous le communiqué de presse au format PDF :

Laisser un commentaire