Suite au CT – CHSCT du 5 juin dernier qui portait sur un point d’étape de la période de confinement et différentes réunions avec l’administration, voici quelques informations.

Nous joignons notre déclaration préalable dans laquelle nous évoquons la période à venir, la place des organisations syndicales dans la conduite des politiques RH et les sujets prioritaires que la CFDT envisage de porter. Nous reviendrons vers vous pendant la période estivale et la rentrée pour que ces sujets soient en lien avec vos préoccupations.  

Lors de ce CT-CHSCT, nous sommes revenues également le télétravail et le besoin de réfléchir à de nouvelles modalités pour le retour à la normale; le SST et le besoin de replanifier les visites obligatoires, l’évolution en dotation d’EPI pour certains services.

Plusieurs informations RH, suite aux différentes réunions que nous avons eu la semaine dernière et nos interpellations :

  • Le télétravail est maintenu mais le principe est de préparer un retour à la normale. Le constat est qu’il est de plus en plus compliqué de maintenir autant de télétravail, à la fois en terme d’efficacité et de moral des troupes. Les retours au présentiel sont donc possible si des garanties des mesures sanitaires sont assurées. Ces retours sont étudiés au sein de chaque service. Nous avons demandé à ce qu’il puisse y avoir des recours possibles.
  • ASA garde d’enfants et santé fragile. Gildas Laëron nous a donné des éléments plus précis sur l’interprétation de la note ASA garde d’enfants. Le principe est le même pour les enfants de 0 à 12 ans : il faut des justificatifs. Quand il n’y a pas d’attestation possible en cas de refus de garde d’enfants ou de scolarisation possible, une attestation sur l’honneur sert de support à des échanges avec la hiérarchie. L’idée est de cadrer les choses, par rapport à la période de confinement. Comme pour le télétravail, nous sommes toujours dans une période exceptionnelle mais l’idée est de préparer à un retour à la normale.
  • Prime COVID à la DPAG. Il y a des erreurs qui sont en cours de régularisation. Il y en aura aussi surement en juin. Nous conseillons aux collègues de bien vérifier et nous faire remonter des dysfonctionnement
  • Chèques et carte déjeuner. Idem, il y a des erreurs, notamment sur la somme validée sur la carte. Cela serait dû au chômage partiel de la société UP. La DRH étudie le problème directement avec la société up et fera une communication à tous les agents.
  • Les CAP de juin sont annulées. Les avancements de grade seront validées en novembre, avec effet rétroactif jusqu’au 1er janvier possible. Globalement nous n’aurons pas d’instance de représentation du personnel avant septembre du fait de la campagne électorale et des délais d’installation du nouveau conseil.

Cette semaine nous avons des réunions spécifiques sur les piscines, la semaine prochaine sur la DEE et la DPE. Continuez à nous faire part de dysfonctionnements ou questionnements.

Une fois de plus, un grand Merci à vous tous de nous avoir fait part de vos nombreux retours terrain et sachez que bien évidemment, l’intégralité des sujets traités avant le confinement seront relancés auprès de notre administration en septembre avec une méthodologie à mettre en place avant juillet.

A ceux là, s’ajouterons de nouveaux sujets en lien avec cette période exceptionnelle que nous sommes en train de traverser, ainsi que pour la suite, car il y a un avant et il y aura un après COVID-19.

Laisser un commentaire