A l’occasion du congrès HLM qui s’est tenu à Strasbourg du 26 au 28 sept 2017, les organismes HLM ont dénoncé la nouvelle politique de logement du gouvernement et, notamment la baisse des aides APL (baisse de 5 € uniforme sur l’Aide Personnalisée au Logement) et des loyers HLM de 50-60 euros par mois. Elle aura des conséquences graves sur les recettes des organismes de logement sociaux, sur les capacités d’autofinancement, de constructions neuves, d’entretien des  immeubles dès 2018. Pour la CFDT, il est manifeste que les premières mesures de l’été ont pris pour «cibles» le secteur du logement social et ses locataires.

Lire le tract de la fédération INTERCO CFDT.

 

 

Laisser un commentaire