Quoi de neuf ?

Pour les agents contractuels, une nouvelle instance

Dans un an, le 6 décembre 2018, les agents de la fonction publique territoriale éliront leurs représentants dans les instances paritaires. Si au niveau national, il est essentiel que la représentativité de la CFDT soit assurée au Conseil commun de la fonction publique (CCFP) et au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) ; au plan local, les enjeux portent :
– sur la représentation des agents aux futures CAP, qui vont être fusionnées dans une instance commune (Ville de Rennes, CCAS, et Rennes Métropole) ;
– sur la représentation des agents contractuels dans les futures Commissions Consultatives Paritaires (CCP) qui auront leurs propres élus (pour mémoire, les contractuels de plus de six mois, peuvent voter).
La fusion des instances entre la Ville de Rennes, le CCAS et Rennes Métropole, et la création d’une CCP va permettre à la CFDT de mieux vous représenter quel que soit votre statut, titulaires ou non titulaires.

Pour les femmes, une meilleure représentativité grâce à la mis en place de la proportionnelle femmes hommes

La grande nouveauté de ces élections concerne la mise en place de règle de représentativité proportionnelle femmes et hommes.  Cette règle de représentativité proportionnelle femmes et hommes sera calculée sur la base de la part des femmes et des hommes présents au 1er janvier 2018 dans la collectivité (si la part des femmes est de 60 % dans la collectivité, alors 60 % des candidats sur les listes devront être des femmes).

C’est une mesure phare pour la CFDT : la section CFDT de Rennes appliquait déjà le principe de la parité.

Pour les titulaires, des instances communes pour plus de cohérence

Comme cela était le cas pour le comité technique (CT) , les Commissions administratives paritaires (CAP) vont fusionner. Pour les CAP, les candidatures et les votes continueront de se faire par catégorie (C, B et A).

Pour tous, le vote électronique comme mode de scrutin unique, pour favoriser la participation

Déjà expérimenté lors des élections de la régie assainissement en juin 2017, la CFDT est très favorable à ce mode de scrutin.  S’il nécessite un accompagnement, ce mode de scrutin est adapté à nos collectivités où les agents sont répartis sur de nombreux sites. Ce mode de scrutin augmente la participation et de fait la légitimité des élus CFDT.

En conclusion, pour la section CFDT, les résultats des votes du 6 décembre 2018, détermineront les moyens dont disposera la CFDT pour vous représenter les 4 prochaines années. Nous vous invitons à suivre dès aujourd’hui nos publications CFDT, sur le web cfdtrennes.com et les réseaux sociaux et en participant à nos rencontres « Matinales CFDT « chaque 1er jeudi du mois,  …

sur Twitter
@CfdtRennes 
sur Facebook
facebook.com/RennesMetropole

Laisser un commentaire