La CFDT obtient une équité de traitement pour le travail du dimanche entre les agents des EHPAD, du SSIAD et SAAD.
Dans nos collectivités, historiquement, la compensation du travail du dimanche était inégalitaire entre les services. Dès les 1ères discussions en 2016 autour de la valorisation du travail le dimanche, la CFDT rappelle la nécessité d’une harmonisation entre les services, sans oublier les agents de la DPAG. À l’automne 2017, malgré le report de l’OATT dans les EHPAD, la CFDT obtient que cette revalorisation se mette en place pour l’année 2017. Mais la proposition faite en comité technique du 15 décembre 2017 n’était pas acceptable car elle ne concernait que les agents des EHPAD et excluait les agents des SAAD et du SSIAD (cf. tract du mois de janvier). La CFDT a réagi et a obtenu le report du dossier.

La CFDT a obtenu :

–        l’élargissement du dispositif aux agents des SAAD et du SSIAD ;
–        le maintien des repos compensateurs (RC) ;
–        un effet rétroactif à partir de septembre 2017 (versé ce mois de mars) ;
–        l’obtention de la prime pour le personnel en reconversion ;
–        le maintien des dispositions actuelles lorsqu’elles sont plus favorables à l’agent.

Pour la CFDT, cette compensation financière répond à notre exigence d’équité entre les agents. Cependant, nous regrettons que la collectivité ait fait le choix d’un forfait annuel plutôt qu’une compensation proportionnelle au nombre de dimanches travaillés car cela est pénalisant. Par contre, nous sommes satisfaits que la compensation horaire (1 h pour 1 h) soit maintenue à la DPAG.

Pour les agents aujourd’hui exclus du nouveau dispositif, la CFDT avait demandé un comparatif détaillé pour vérifier que leur compensation était bien égale ou supérieure à la nouvelle prime (voir mail au verso). L’étude des situations est en cours et lors du CT du 13 avril, la CFDT a obtenu la garantie que si la comparaison des compensations était en défaveur des agents, ils bénéficieront d’une valorisation supplémentaire à compter de septembre 2017. La CFDT a aussi obtenu une nouvelle rencontre pour faire le point sur ces situations

Télécharger le tract.

Laisser un commentaire