La mise en place de l’OATT pour les agents administratifs de la DPAg et les agents des EHPAD ayant des horaires non atypiques est une demande des agents que la CFDT a portée. Nous avons rencontré l’ensemble des métiers concernés comme nous avions rencontré tous les agents travaillant en horaires atypiques dans le cadre de la réflexion sur la mise en place de l’OATT dans les EHPAD. Le 2 octobre 2017, malgré l’annonce de l’abandon du projet OATT pour les agents en horaires atypiques, la CFDT a insisté pour que cet accès soit ouvert pour les agents qui pouvaient en bénéficier : lingères, ergothérapeutes, psychologues, agents de maintenances, animatrices, personnel administratif des EHPAD et le personnel administratif de la DPAg.

Nous nous réjouissons que nos multiples interpellations associées à celles des agents aient permis d’ouvrir ce dossier. Nous tenons à souligner le réel travail de concertation avec les différents corps de métiers entre les agents et la direction. Les propositions correspondent aux attentes des agents, elles permettent notamment, quand c’est possible, comme pour les lingères par exemple, de garder un choix individuel. Pour les autres corps de métiers, la mise en place de 15 jours de RTT, pour 37h30 heures travaillés par semaine –  comme certains agents de la ville, du CCAS et de la métropole – est réelles avancées. C’est aussi une reconnaissance des heures réellement réalisées.

Cependant, la CFDT reste attentive à la situation des animatrices coordinatrices de la vie sociale et a demandé une rencontre avec l’employeur.

Laisser un commentaire