En avril, la CGT, l’UGICT, SUD et FO ont refusé les mesures qui amélioraient les carrières des agents de catégorie C. Les mois passent et la situation reste bloquée. Les CAP d’octobre et de novembre seront l’illustration de ce gâchis sans précédent avec des centaines d’agents privés d’avancement.

Dès la rentrée, nous avons proposé des mesures concrètes en faveur des agents de catégorie C prioritairement, les plus pénalisés par ce blocage.

Par exemple : les agents partant à la retraite en 2017, les agents en reconversion, les agents de la Dpag avec l’alignement de la compensation du travail du dimanche, etc. Des mesures pour améliorer la rémunération font aussi partie des propositions portées par la CFDT et l’UNSA.

La CFDT et l’UNSA ont aussi fait des propositions transitoires pour débloquer les déroulements de carrières des agents de catégorie B et A en attendant l’ouverture de vraies négociations que nous demandons pour 2018.

NOUS ATTENDONS DE LA MAIRE ET DU PRÉSIDENT DES ANNONCES CONCRÈTES EN RÉPONSE À CES PROPOSITIONS.

Lire le Tract.
Lire le guide complet du protocole PPCR édité par la CFDT interco.

Laisser un commentaire