Environ 16 000 manifestants ont défilé ce mardi dans les rues de Rennes. La mobilisation la plus forte depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites. La CFDT était très présente en queue de cortège. (source Ouest France)

Mobilisation CFDT CFTC UNSA du 17 décembre 2019


Jusqu’à présent, la CFDT ne défilait pas contre la réforme des retraites, privilégiant la concertation avec le gouvernement en vue d’instaurer un système de retraite universel par points, une revendication que le syndicat défend depuis 2006.

Le revirement s’est produit la semaine dernière. Une « ligne rouge est franchie », a déclaré Laurent Berger, le secrétaire général, considérant comme inacceptable l’annonce d’un « âge d’équilibre » fixé à 64 ans, avec un système de bonus mais surtout de malus.

« Maintenant, on se mobilise »
Le leader de la CFDT a appelé ses troupes à descendre dans la rue. À Rennes, l’appel a été entendu de façon très visible, avec plusieurs centaines de manifestants qui ont pris place en queue de cortège, avec des banderoles.

Parmi eux, David Morel, secrétaire général de la CFDT d’Ille-et-Vilaine. « On a su s’investir quand il le fallait pour la retraite par points. Maintenant, on se mobilise fortement », résume-t-il, pour expliquer sa présence avec la CFTC et la Fédération des associations générales étudiantes (Fage).

« 64 ans, dans le bâtiment, on n’y arrivera jamais »
Et il ajoute : « Nous ne sommes pas contre la réforme, mais contre l’âge pivot. Nous estimons que le compte n’y est pas en termes de pénibilité, de retraite progressive, de compensations salariales, etc. » Près de lui, Eric défile sous les couleurs de la CFTC, il représente le secteur du bâtiment.

Laisser un commentaire