Payées 15,5% de moins que les hommes, à partir du 4 novembre à 16h16, les femmes travaillent désormais gratuitement jusqu’à la fin de l’année.

La CFDT poursuivra tant qu’il le faudra son combat pour l’égalité salariale !

Selon l’étude de la Confédération européenne des syndicats (CES), au rythme actuel, l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes au sein de l’UE ne sera pas comblé avant le siècle prochain alors que l’action promise par la Commission européenne pour mettre fin à ce scandale se fait toujours attendre.
L’écart salarial hommes-femmes a diminué de 1% au cours des huit dernières années, ce qui signifie que les femmes devront encore attendre 84 ans pour parvenir à l’égalité des salaires.

Retrouvez l’étude complète sur le site de la CES :
https://www.etuc.org/fr/pressrelease/lecart-salarial-hommes-femmes-en-europe-ne-disparaitra-pas-avant-2104

L’infolettre féministe Les Glorieuses, à l’origine du mouvement sur la date symbolique marquant l’écart salarial, a réalisé un sondage d’où il ressort que 96% des répondantes souhaitent une politique plus ambitieuse pour l’égalité salariale,  contre 85% des répondants.

Les résultats de cette enquête sont à retrouver sur le site des Glorieuses : 
https://lesglorieuses.fr/4novembre16h16/?v=11aedd0e4327

Laisser un commentaire