Prime exceptionnelle COVID : versement en juin :


La CFDT demandait que cette prime soit proportionnelle au nombre de jours travaillés, qu’elle puisse aller jusqu’au plafond de 1000 euros prévu dans le texte et qu’elle concerne toutes celles et ceux amenés à remplir leur missions en présentiel, quelle que soit leur filière, quel que soit leur statut.

Le comité technique extraordinaire du vendredi 17 avril a donc fixé ces principes :

Une prime de 30 euros nets par jour travaillé sur le terrain, du 16 mars au 10 mai inclus, jusqu’à 1000 euros (exonérés d’impôts).
Pour les titulaires, les contractuels, les vacataires.

La CFDT, SUD, la CGT et l’UGICT ont voté pour cette prime. FO s’est abstenu.

Réouverture des écoles à compter du 14 mai 2020 :

Le plan de reprise des écoles a été évoqué lors d’une réunion le 12 mai avec les organisations syndicales.

La CFDT a, comme à son habitude, porté vos questions et
inquiétudes. Nous avons obtenu :

  • Que des réunions de suivis ainsi que des remontées terrain aient régulièrement lieu afin de pouvoir ajuster au mieux les mesures .
  • Que les horaires des ASEM, AL et concierges non logés soient revus et rediscutés lors de la réunion prévue le 28 mai 2020, afin de réduire l’amplitude horaire.
  • La confirmation que les ASA garde d’enfants perdurent jusqu’au 31 mai, dans les mêmes conditions antérieures au 11 mai 2020.

Beaucoup de nos questions sont restées sans réponse, et la DEE doit nous donner réponse avant la prochaine réunion, ou lors de celle-ci.

Nous continuerons à vous tenir informé.e.s. Continuez à nous faire remonter votre réalité de terrain!

Nous comptons sur vous !

Laisser un commentaire