Cette revoyure Agents de Maîtrise, est une démarche que nous saluons notamment par la mise en place de critères élaborés conjointement avec les Organisations Syndicales, mais qui nous parait hélas beaucoup trop timide et a de quoi nous laisser un gout d’inachevé.

La fonction d’agent de maîtrise se trouve être la colonne vertébrale des services techniques et nous réclamions depuis plusieurs années des critères clairs afin d’apporter un cadre commun applicable à l’ensemble de nos collectivités.

Cadre, qui doit permettre à nos directions d’identifier et de positionner au mieux leurs agents faisant fonction d’agent de maîtrise de niveau 1 ou 2.

Dans le tableau finalisé fournit en annexe, l’Administration se targuait d’un nombre conséquent de nominations d’agents de maîtrise grâce à cette revoyure, sauf que dans la réalité,  la plupart de ces nominations avaient déjà été obtenues grâce aux négociations des Organisations Syndicales qui dataient pour certaines d’entre elles, d’il y a plus d’1 an.

Vous comprendrez donc, que nous ne situons pas notre curseur de satisfaction au même niveau que celui de notre employeur.

Nous tenons de plus à vous faire part d’autres points importants non traités,

Nous regrettons fortement que certaines transformations de poste n’aient pas été reconnues et actées lors de cette revoyure, concernant les agents de maitrise qui occupent des postes relevant de technicien, ainsi que certaines missions de techniciens qui se retrouvent trop souvent par effet de cascade être réalisées par des agents de maîtrise, missions qui ne figurent pourtant pas sur leurs fiches de poste et viennent alourdir leur charge de travail.

Nous souhaitons que la situation des  agents identifiés comme adjoint à un agent de maîtrise soit clarifiée de façon globale, et que des critères soient définis, afin d’apporter une cohérence hiérarchique.

En effet, nous pouvons prendre comme exemple d’incohérence, le fait que des adjoints d’une Direction soient des  agents pouvant être classés de P1 à P2, encadrés par des AM2 alors que dans une autre Direction les adjoints sont des agents P3 encadrés par des AM1.

Nous finirons cette  intervention en demandant que la rétroactivité soit bien appliquée pour les agents de maîtrise de la DMA et de la Direction de la Culture, car nous déplorons que ces deux directions soient traitées dans un second temps.

Laisser un commentaire