DU MIEUX,

> augmentation des ratios à 100 % (contre 20 à 30 % auparavant) mais l’examen pro toujours incontournable pour les déroulements : si aucun agent n’est promu avec l’examen pro, pas de possibilité de promotion à l’ancienneté ;
> disparition de la qualification postes fléchés / non-fléchés au profit de poste niveau 2 ou poste de niveau 1 ;
> des critères de classification entre les niveaux 1 et 2 harmonisés et plus avantageux : désormais les 2/3 des postes sont niveau 2 dans chaque filière ;
> disparition de la qualification postes fléchés / non-fléchés au profit de poste niveau 2 ou poste de niveau 1 ;
> possibilité de déroulement pour tous les agent.e.s jusqu’au dernier grade mais les critères CORH restent non négociés, opaques et inéquitables ;

…. ET DU MOINS BIEN

> opacité sur le classement des postes : aucune concertation avec les agent.e.s et les syndicats pour la répartition concrète entre niveau 1 ou 2. Forte défiance des agent.e.s et démotivation> Une mauvaise lisibilité des critères d’avancement qui risque de ne pas déclencher plus de passage d’examens professionnels ;
Cela risque de limiter l’impact favorable des nouvelles mesures.

A VOUS DE JOUER !
Un point d’étape est prévu après la CAP de juillet. Échangez avec votre hiérarchie sur votre fiche de poste et votre classification !
La CFDT vous propose ci-dessous un schéma qui récapitule ces nouveaux déroulements de carrière.

Laisser un commentaire