préavis de grève

Le 8 mars, la CFDT se mobilise pour les travailleuses essentielles et leur donne la parole

Préavis de grève du 8 mars : Preavisgrève 8 mars 2022

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, la CFDT a décidé de mettre sous le feu des projecteurs et de donner la parole aux travailleuses essentielles, celles qui exercent des métiers dont le caractère indispensable à la continuité économique et sociale du pays est apparu au grand jour lors des confinements.

Malgré les applaudissements, malgré les promesses, ces travailleuses ont dû se battre, et se battent encore pour obtenir une juste reconnaissance de leur engagement et de l’utilité sociale de leur métier. Salaires trop faibles, conditions de travail difficiles et délétères pour la santé, emplois précaires, sans perspectives d’évolution… tout concourt à la faible attractivité de ces métiers. Et, comme par hasard, la majorité de ces emplois est occupée par des femmes, qu’il s’agisse des métiers dits de « première ligne » ou de « deuxième ligne », voire au-delà de ces périmètres aux contours discutables.
Des combats syndicaux menés par la CFDT ont permis, dans certains secteurs et dans beaucoup d’entreprises, d’obtenir des avancées concrètes. Le 8 mars sera aussi l’occasion des les valoriser.

Un cahier de doléances pour les organisations patronales et la presse : cahier de doléances – modèle word.docx 

Pour la CFDT, le 8 mars 2022 sera l’occasion de réaffirmer ses revendications, métier par métier, secteur par secteur. Un cahier revendicatif sera élaboré et transmis aux organisations patronales (fédérations et confédérations), à la presse et aux ministères de tutelle. Il contiendra des témoignages de salariées, quelques données sur le métier ou la branche et les revendications CFDT dans des formulations destinées au grand public et à la presse.

La fédération des Services, Interco, la FGA, la fédération Santé Sociaux, la FNCB, la FGTE ont été sollicitées pour composer ce cahier de doléances. La fédération des SGEN et la FEP ont souhaité s’y associer pour mettre en lumière certains métiers précis.

A vous de réaliser vos cahiers de doléances localement pour la presse et vos employeurs et n’hésitez pas à nous les remonter !

Lire la suite sur la cirulaire confédérale : 20220223 SG Circulaire19 08 Mars

Préavis de grève pour le 27 janvier 2022

Bonjour,

Vous trouverez en cliquant ICI un préavis de grève déposé par le syndicat Interco35 pour la journée du 27 janvier.

Au niveau National, la CFDT a fait le choix de ne pas rejoindre ce mouvement car des négociations devraient débuter avec le gouvernement début Février concernant les salaires dans la fonction publique.

Interco 35 espère voir ces négociations aboutir le plus vite possible, néanmoins dans le contexte actuel et avec l’inflation actuelle, le conseil Syndical d’Interco 35 a estimé que nous devions manifester notre mécontentement et maintenir la pression.

Chaque jour des revalorisations sont annoncées dans différents secteurs professionnels, dans la fonction publique pour rappel à l’exception de deux augmentations minimes en juillet 2016 et janvier 2017 (+0,6), le point d’indice est gelé depuis 2010.


En décembre 2021 notre ministre Mme Amélie de Montchalin avait annoncé qu’il n’y aurait pas de dégel du point d’indice en 2022.

Pour Interco 35 c’est inacceptable et nous ne nous contenterons pas des « mesurettes » pour le début des grilles de catégorie C .


Les agents de la fonction publique n’ont pas démérité durant cette crise et pour beaucoup sont encore en première ligne, nous estimons que nous devons obtenir une reconnaissance financière.

Interco 35 a donc déposé ce préavis afin de permettre à tous nos adhérents qui le souhaitent de faire grève, dans le contexte sanitaire actuel nous n’appelons pas à un rassemblement.

Restant à votre disposition.

CFDT – Interco35
interco35@interco.cfdt.fr

Mobilisations du 30 novembre et du 7 décembre 2021 (secteur social et médico-social)

Vous trouverez ci-dessous les préavis, les tracts et la pétition au format PDF :

Contactez nous au 02 23 62 24 61 pour plus d’informations si besoin

Pour les mobilisations du 30 novembre (pour les invisibles du Ségur) et du 7 décembre 2021 (pour le secteur social et médico-social), mise à disposition d’un kit contenant des tracts, un modèle de lettre à envoyer aux élus, des déclarations liminaires pour les CT, CST et CHSCT, et une carte pétition à envoyer au Premier ministre.

Les accords issus de la mission Laforcade ont permis d’étendre le versement du complément de traitement indiciaire (CTI) à certaines catégories de professionnels dans les établissements sociaux et médicosociaux financés par l’assurance maladie depuis le 1er octobre 2021 que ce soit dans le secteur public comme dans le secteur privé sauf :

  • pour les agents territoriaux qui travaillent à domicile (saad, siad…)

La prime Grand âge est financée par l’assurance maladie et peut bénéficier aux agents qui assurent le service public du grand âge

 SAUF

  • pour les agents territoriaux qui font fonction et qui n’ont pas le bon grade (agents sociaux, agents techniques…)
  • pour les agents qui n’ont pas un employeur territorial ayant pris cette délibération !

Les auxiliaires de soins passent en catégorie B

SAUF

  • les agents qui font fonction

Parce que la CFDT ne peut pas se satisfaire de ces versements partiels, elle a réussi à faire inscrire dans ces accords (Laforcade et Ségur) qu’une conférence sociale soit organisée avec l’ensemble des financeurs afin de poursuivre les travaux pour les autres catégories de personnels et pour les établissements qui ne sont pas financés  par l’assurance maladie.

À travail égal = salaire égal

Cette conférence sociale est prévue autant pour le secteur associatif que pour le secteur public.

Un travail inter fédération en lien avec la confédération a permis d’accélérer la tenue de cette conférence.

L’extension des 183 € à l’ensemble du secteur social et médico-social doit s’appliquer à tous les agents d’un même secteur ! Nous restons mobilisé·es.

Il est important de montrer les invisibles de la fonction publique territoriale, tous les professionnels doivent être concernés par ce CTI comme les services d’aide à domicile, les foyers logement qui relèvent des CCAS, des CIAS…

Les revendications de la CFDT portent autour de la justice sociale, de l’égalité de traitement, de la reconnaissance du travail réel… pour toutes et tous !

Au regard de tous ces éléments, en s’associant aux fédérations Santé-Sociaux et la PSTE, il a été décidé de lancer une mobilisation qui débutera le 30 novembre 2021.

La fédération Interco a déposé pour cette journée du 30 novembre 2021 un préavis de grève pour tous ces personnels.

Jusqu’à cette date, nous vous proposons des déclarations liminaires à lire dans les instances par les élu·es CFDT (vous le trouverez joint à ce courrier), un tract pour aller à la rencontre des agents et une lettre pétition. Cette lettre sera proposée pour les collectifs qui souhaitent interpeler leurs élus dans les territoires afin qu’ils signent un engagement fort pour une digne reconnaissance et une valorisation des métiers de l’aide à domicile. 

L’autre action se déroulera le 7 décembre 2021. Elle consistera à envoyer au Premier ministre, une carte pétition demandant que soient actées une valorisation et une reconnaissance pour tous les professionnels du secteur social et médico-social. Cette opération cible tous les travailleurs sociaux et médico- sociaux des conseils départementaux comme le secteur social de l’aide sociale à l’enfance, le service de protection maternelle et infantile (PMI), le secteur de l’autonomie, les crèches, les écoles maternelles de la territoriale mais aussi le champ de l’État.

Ces cartes arriveront dans les syndicats fin novembre pour que vous puissiez dès le début décembre et les semaines suivantes, faire signer cette carte et l’envoyer. Un tract, est en cours d’élaboration et vous sera adressé dans les meilleurs délais.

Pour ces deux journées, un préavis de grève a été déposé par la fédération Interco pour les agents qui souhaitent faire grève.

Nous restons à votre disposition pour des renseignements complémentaires.

Préavis de grève du 3 juin pour les oubliés du SEGUR

Veuillez trouver ci dessous pour votre information, le préavis de grève du 3 juin ainsi que le tract pour les oubliés du SEGUR dans les services à domicile (aides soignantes, aide à domicile ) et EHPA (résidence du colombier) :

Pas de bébé à la consigne : appel à mobilisation le 3 juin

Le collectif Pas de bébé à la consigne 35 appelle une nouvelle fois à mobilisation après la dernière mobilisation du 30 mars 2021 :

Veuillez trouver ci dessous le tract ainsi que le préavis de grève au format PDF :

Le 3 juin 2021, devant les grilles de la Préfecture (1, avenue de la Préfecture) à Rennes (Beauregard)

Malgré plusieurs mobilisations rassemblant plusieurs milliers de professionnel.le.s dans toute le France, malgré l’avis négatif de la CNAF (qui co-finance les actions et projets relatifs à l’accueil du jeune enfant), malgré les réserves du Haut Conseil de la famille, l’enfance et l’âge et les propositions de la commission des 1000 premiers jours en contradiction avec la réforme Taquet,

Le gouvernement décide de maintenir sa réforme qui va participer à détériorer les conditions d’accueil du jeune enfant et les conditions de travail des professionnel.lle.s.

Après la mobilisation qui a rassemblé plus de 150 personnes, le 31 mars dernier à Rennes, et ce malgré le confinement, venez nous rejoindre, avec vos slogans, chansons,…. une fois encore pour faire bouger ce projet de réforme.

Le collectif Pas de bébé à la consigne 35

Facebook : @pasdebebealaconsigne35

Mail : pasdebebealaconsigne35@gmail.com

Le collectif Pas de bébé à la consigne 35 regroupe des professionnel.le.s, les syndicats CFDT, SUD et CGT.

Si vous ne souhaitez plus recevoir de mail de notre part, veuillez-nous le faire savoir par retour de mail.

Petite enfance : préavis de grève le 30 mars 2021 (rassemblement pas de bébé à la consigne)

Rassemblement le 30 Mars 2021 à Rennes

Rendez-vous au conseil départemental 35 (Préfecture de Rennes) à 10h30

1 Avenue de la Préfecture, 35000 Rennes

Tract Pas de bébé à la consigne téléchargeable ci dessous :

COMMENT SE DÉCLARER GRÉVISTE ?

Nous vous conseillons de vous déclarer gréviste le jeudi soir. Vous pouvez, à partir de la prise de poste, faire grève 1h, 2h, 3h. Au-delà de 2h, nous vous conseillons de poser ½ J ou 1 J entière. Par exemple, vous ne pouvez pas faire grève que l’après-midi si vous travaillez le matin.

Ci dessous le tract Fédéral

Veuillez trouver ci dessous le préavis national au format pdf

Madame la Ministre,

Après les récentes déclarations du secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, nous continuons à proposer des évolutions dans le cadre de la réforme des modes d’accueil de la petite enfance. Les décisions gouvernementales, concernant les conditions d’accueil dans les établissements du jeune enfant, ne rencontrent toujours pas l’approbation des professionnels du secteur.

Le gouvernement, par la voix de son secrétaire d’État, ne peut opposer une fin de non-recevoir au prétexte du manque de mobilisation des professionnels lors de la dernière journée d’action du 2 février. Nous continuons à affirmer que les textes et projets de décrets et d’ordonnances, sur le cadre normatif applicable aux modes d’accueil du jeune enfant, en référence à la loi ASAP dans son article 36, ne prennent pas suffisamment en compte nos revendications pour un accueil de qualité pour l’enfant et ses parents. Les professionnels et leurs organisations, se trouvent très partiellement entendus, malgré la réussite de la dernière mobilisation.

C’est pourquoi la fédération Interco CFDT appelle les personnels des fonctions publiques d’État et territoriale, notamment les travailleurs sociaux et les salariés de la petite enfance, à des actions de mobilisation, dont la grève,

Le mardi 30 mars 2021
(soit du lundi 29 mars à 20h au mercredi 31 mars 8h)

La présente lettre fait office de préavis de grève, et la fédération Interco CFDT participera à toute négociation qu’il conviendra d’ouvrir, conformément aux termes de l’article L2512-2 sur l’exercice du droit de grève dans la fonction publique.