médico social

Médico Social : CARTON ROUGE AU GOUVERNEMENT !

Lors de la conférence des métiers du 18 février dernier,

Jean Castex, 1er ministre, faisait des annonces salariales pour les agents des SAAD et du secteur de l’accompagnement social et médicosocial.

Encore une fois, les actes du gouvernement ne sont pas à la hauteur des engagements !

EXTENSION DU SÉGUR : Les agents territoriaux otages du ping-pong désolant entre le Gouvernement et les employeurs locaux

183 € net pour les agents territoriaux : personne ne veut payer ???

Le CSFPT du 6 avril a examiné des décrets issus des annonces de la conférence sociale et des
transpositions des accords du Ségur. Ces dispositions vont permettre un premier niveau de
revalorisation pour certains métiers mais sans obligation pour les employeurs territoriaux.
Une prime sous condition :
Contrairement aux collègues des EHPAD territoriaux, qui bénéficient depuis l’année dernière
d’augmentation sous forme de point d’indice (CTI), la prime de revalorisation présentée dans
ces décrets n’est pas automatique.

Elle nécessite que la collectivité la délibère, cette dernière peut donc refuser cette augmentation !

La position des employeurs territoriaux refusant de prendre part au vote interroge sur leur volonté de revaloriser ces métiers.
« Les agents territoriaux sont les otages du financement de ces revalorisations. Tout le monde
s’accorde à dire que ces métiers sont dévalorisés, pas assez rémunérés, en manque
d’attractivité mais personne ne veut financer leurs augmentations. La libre administration des
collectivités sert ici, une fois de plus, de prétexte alors que ces revalorisations sont attendues et
méritées.

Qui parle d’équité ? » explique Jacques Lager, secrétaire général d’Interco CFDT.

MÉTIERS DE L’ACCOMPAGNEMENT DU SOCIAL ET DU MÉDICO-SOCIAL
Pas de revalorisation sous condition !

« Pour la CFDT, il faut souligner une avancée mais qui ne peut en l’état être satisfaisante car elle crée encore des injustices et des différences de traitement.

Par exemple, les médecins ou les sage-femmes en PMI doivent bénéficier des mêmes revalorisations que leurs collègues des autres versants sous peine de vider les services publics territoriaux de leurs agents » explique Jacques Lager secrétaire général de la fédération Interco CFDT.

Il ajoute : « Une fois de plus, dans la mesure où la collectivité devra délibérer pour octroyer cette prime, le risque d’iniquité entre agents est avéré. »

Téléchargez ci-dessous le communiqué de presse au format PDF :

Pétition en ligne pour les oubliés du secteur médico-social de la fonction publique territoriale

Secteur social et médico-social
Aides à domicile : les territoriaux encore oubliés !

https://www.change.org/p/agents-de-la-fonction-publique-territoriale-p%C3%A9tition-pour-les-oubli%C3%A9s-du-secteur-m%C3%A9dico-social-de-la-fonction-publique-territoriale?utm_content=cl_sharecopy_31428962_fr-FR%3A3&recruiter=1237106127&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition


L’état a-t-il oublié ses engagements ?
Accord Laforcade : dans la liste des courses, il ne faudrait pas négliger le secteur social et médico-social et les agents territoriaux qui exercent à domicile…

L’État est prêt à sortir le portefeuille… sauf pour la territoriale !

L’État étend le complément de traitement indiciaire (CTI) à de nombreux agents hospitaliers et dans le secteur privé par l’avenant 43.

Et dans la territoriale ? Allo ? Y-a quelqu’un ? Aucune nouvelle !

Une reconnaissance qui se fait attendre ?

Le temps presse, et ces travailleurs et travailleuses attendent toujours une reconnaissance à la hauteur de la richesse qu’ils et elles apportent à la société.

C’est pourquoi la CFDT appelle de nouveau à la mobilisation pour que les employeurs et financeurs réunis en conférence tiennent leurs engagements pour la  reconnaissance de ce service public.

En signant cette pétition je demande à ce que tous les agents territoriaux et de l’état aient une réelle prise en compte de leurs spécificités et la reconnaissance de leur professionnalisme.

https://www.change.org/p/agents-de-la-fonction-publique-territoriale-p%C3%A9tition-pour-les-oubli%C3%A9s-du-secteur-m%C3%A9dico-social-de-la-fonction-publique-territoriale?utm_content=cl_sharecopy_31428962_fr-FR%3A3&recruiter=1237106127&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition

Rifseep médico-social : Une avancée mitigée

2020 a permis de voir avancer le dossier RIFSEEP. Les décrets tant attendus pour la filière médicosociale sont
sortis fin février 2020. La crise sanitaire a repoussé les débats à fin 2020, et a amené des éléments complémentaires comme la prime grand âge et l’accord Ségur.

La CFDT a voté favorablement pour ce dossier lors du comité technique du 16 décembre, malgré des points
d’insatisfaction forts. Cette nouvelle application respecte la logique mise en place pour tous les agents des
collectivités, et permet des avancées, notamment pour les infirmiers, éducateurs de jeunes enfants,
ergothérapeutes, travailleurs sociaux…

La CFDT aurait voulu aller plus loin plus rapidement, notamment pour les auxiliaires de puériculture et la prise en compte de la pénibilité de leurs métiers. La CFDT continuera de travailler pour que tous les métiers
pénibles soient reconnus et valorisés par le régime indemnitaire mais aussi par des possibilités plus fortes
d’évolutions professionnelles afin d’éviter une usure professionnelle précoce.

Le travail autour du régime indemnitaire n’est pas fini, car il reste deux cadres d’emploi en attente de décret :
les professeurs et assistants d’enseignement artistique. La CFDT mettra tout en œuvre pour que ces métiers
aient un déroulement de carrière et un régime indemnitaire cohérents avec leurs métiers et responsabilités.

Mobilisation et préavis de grève du 12 janvier 2021 (Médico-Social)

Ce préavis de grève national pour l’ensemble des personnels concernés des collectivités et établissements sociaux et médico-sociaux territoriaux, a été adressé le 22 décembre 2020 à la ministre de la Transformation et de la fonction publiques.

Suite au préavis de grève national déposé par Interco CFDT et CFDT Santé-sociaux, voici le tract pour appeler les personnels des collectivités et établissements sociaux et médico-sociaux, qu’ils soient territoriaux ou hospitaliers, à se mobiliser le 12 janvier.