La loi de transformation de la fonction publique d’août 2019 impose aux collectivités l’effectivité d’une durée annuelle de travail de 1607 heures et met fin aux jours exceptionnels. Notre employeur a donc annoncé la suppression de 3,5 jours de congés pour tous.

Pour la CFDT, ces changements doivent être l’occasion de poser la question des OATT mais surtout des temps de
travail réels actuels. Lors des premiers échanges avec la DRH, il nous a été indiqué que ce sont essentiellement les
organisations du travail qui seront regardées sans remettre à plat la réalité des durées de travail.

Pour l’assister sur ce dossier, la DRH a désigné un cabinet d’assistance à maitrise d’ouvrage, qui rencontre, déjà depuis décembre dernier des directions pilotes des secteurs les plus concernés par les OATT.
La CFDT a demandé à pouvoir rencontrer ce cabinet, mais surtout que l’ensemble des agents de nos collectivités puissent s’exprimer librement pour une réelle prise en compte de leurs attentes. De notre côté,
c’est aussi la raison pour laquelle la CFDT va vous transmettre un questionnaire pour recueillir vos avis.

Nous ressentons que cette transition aux 1607 heures ne traitera donc pas du sujet des temps de travail de nos collectivités dans sa globalité. Pour la CFDT, le passage aux 1607 heures, doit correspondre à davantage
de droits pour tous et de formations souhaitées par les agents.

Espérons que la montagne n’accouche pas d’une souris !

Laisser un commentaire